La défiscalisation des intérêts des prêts : prêts concernés et régime

La defiscalisation

L’investissement dans la pierre séduit de nombreux particuliers. Il offre plusieurs avantages car il permet de se constituer un patrimoine immobilier tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Investir dans un bien immobilier locatif permet de réduire le montant des impôts à payer et de transmettre un patrimoine à ses enfants.

En investissant dans un achat immobilier, les particuliers peuvent sous certaines conditions  profiter de dispositifs de défiscalisation avantageux. Les lois Bouvard, Pinel ou l’achat immobilier dans une résidence-service constituent de bonnes opportunités d’investissement car elles permettent de  réduire la note fiscale. L’achat d’un bien immobilier locatif est une valeur refuge pour tous ceux qui souhaitent placer leur argent sans risque. Le capital est  sécurisé et il est même possible de bénéficier d’un prêt immobilier pour financer l’achat. L’investisseur devra se faire conseiller par un expert en placements financiers pour connaitre le dispositif fiscal le mieux adapté à ses attentes.

Plusieurs dispositifs fiscaux permettent de bénéficier d’allègements fiscaux. La loi Duflot qui a remplacé le dispositif Pinel octroie une réduction fiscale de 12 ou 18 %. Elle peut même aller jusqu’à 21 % dans certains cas. Le contribuable peut bénéficier de cet avantage fiscal en achetant un logement qu’il s’engage à mettre à la location sur une durée minimale de six ans. Les réductions fiscales seront plus importantes s’il décide de le louer sur neuf ou douze ans. Le montant global de l’investissement ne pourra pas dépasser les 300.000 euros. Investir dans l’immobilier est un bon moyen pour réduire ses impôts tout en se constituant un patrimoine transmissible.

Pour accorder un prêt immobilier locatif, la banque ne prend en considération qu’une part du loyer que l’investisseur va percevoir. Celle-ci représente 70% du loyer mensuel, les 30% restants étant prévus pour le paiement des charges courantes. L’investissement locatif devient encore plus intéressant s’il permet à l’investisseur de bénéficier de déductions fiscales. L’investisseur dispose de plusieurs options pour financer un bien locatif de manière optimale. La banque peut lui accorder un prêt in fine dans lequel les remboursements mensuels sont peu élevés car ils sont complétés par le loyer du locataire. Ce type de prêt coûte souvent cher en termes d’intérêts et exige que l’investisseur détienne un bon apport personnel. Il faut également remarquer que lorsqu’un investissement locatif permet à son propriétaire de bénéficier d’un dispositif de défiscalisation, le profit financier de l’opération immobilière portera principalement sur le capital qui a été emprunté.

———————————–
Pour plus d’information visitez ce site