Acheter un bien immobilier sans frais ni engagement en Île-de-France

immobilier

De nombreuses personnes partagent la volonté d’être propriétaire d’un bien immobilier en France. Pourtant, il faut bien reconnaître qu’il est beaucoup plus simple d’acheter un bien en province que de le faire à proximité de Paris. Quelles sont les spécificités de cette zone ? Comment réussir votre achat immobilier à Paris ? Vous trouverez la réponse à ces interrogations en prenant connaissance des informations contenues dans le texte ci-dessous.

Les spécificités de ce marché local

Le marché immobilier parisien fait figure d’exception en France. Dans la plupart des quartiers, l’offre disponible demeure largement moins forte que la demande. Forcément, un tel rapport de force tire les prix vers le haut. Il faut également bien prendre conscience que la concurrence est rude entre les acheteurs. Ceux qui désirent acquérir un bien pour s’y loger se trouvent confrontés à ceux qui investissent dans des locations ou des « courts séjours » (type Airbnb) puisque la ville attire de nombreux visiteurs en provenance des quatre coins du monde.

Vous êtes à la recherche d’un bien immobilier disponible à la vente sans frais ni engagement en Île-de-France ? Dans ce cas, rendez-vous sur www.immobilier-surmesure.com ! Vous y trouverez de nombreuses annonces immobilières (vente, location et même estimation de bien). Si l’un d’entre eux vous plaisait, vous pourrez de plus prendre contact directement en ligne avec l’agent traitant ce dossier. Bref, de l’immobilier sur mesure !

Évaluer votre budget et prenez le temps de la réflexion

Afin de ne pas perdre votre temps avec des annonces au-dessus de vos moyens, vous commencerez par estimer votre capacité d’emprunt, c’est-à-dire la somme maximale pouvant vous être prêtée. N’hésitez pas à discuter de votre projet avec votre conseiller bancaire. Attention également à prendre en considération l’ensemble des frais annexes liés à l’acquisition d’une habitation à l’image des frais de notaires, d’agences ou encore de la taxe foncière. Pour être certain de ne pas les sous-estimer, majorez le prix de vente du bien qui vous intéresse de 15 %. Si vous possédez déjà un logement et que vous souhaitez le revendre afin de financer votre nouvelle acquisition, faites toutes les démarches nécessaires à son estimation.

Pour le moment, les taux d’intérêt demeurent bas. Cela signifie donc qu’emprunter ne coûte pas cher. Attention toutefois à conclure rapidement votre achat pour être sûr d’en bénéficier. En effet, les soubresauts actuels de l’économie laissent envisager une très probable remontée des cours. Emprunter coûtera ainsi plus cher que l’année précédente.

Est-il possible de négocier le prix de vente ?

Autant ne pas vous faire d’illusions sur ce sujet ! Vous aurez du mal à négocier le prix de vente d’un logement sur Paris en raison de l’importance de la demande. Le vendeur n’aura donc aucun intérêt à tenter de trouver un accord alors qu’il croule sous les demandes d’autres acheteurs potentiels. Demander à négocier c’est prendre le risque de voir un bien qui vous plaît vous passer sous le nez.

Pour optimiser vos chances, il vous faut être prêt à passer rapidement à l’action. Aussi, il est primordial de connaître vos possibilités réelles d’emprunts et de vous assurer du soutien d’une banque si vous ne disposez pas des fonds propres pour l’achat du logement. Fuyez les biens qui se situent trop au-dessus de la moyenne des prix du marché afin d’optimiser votre temps.

Est-il intéressant de faire un investissement locatif ?

La question mérite en effet d’être posée. Vous ignorez peut-être que la cité de Paris figure parmi les villes françaises les moins rentables sur le marché locatif. Cela peut vous sembler étonnant au vu des montants des loyers qui y sont habituellement pratiqués. Toutefois, ce paramètre de rentabilité prend aussi en considération le coût d’acquisition du logement. Aussi, vous comprenez désormais, qu’à Paris, un investissement locatif sera plus rentable pour les plus petits appartements (du type studio ou deux pièces par exemple) que sur les surfaces plus importantes dont le coût d’achat explose.

Il convient également de préciser que tous les quartiers de la capitale française ne possèdent pas le même pouvoir d’attraction sur le marché des locations. A vous de vous montrer vigilant sur ce point au moment de l’achat ! Il serait pourtant faux d’affirmer aussi ouvertement que faire un investissement locatif à Paris s’assimile à une terrible erreur. En effet, il faut également prendre en considération le paramètre de la revente du bien et de la possibilité d’une plus-value. Les prix des logements grimpent année après année et rien ne laisse imaginer un inversement de cette tendance dans un avenir proche.